Faire le choix d’un double diplôme à l’ISG, c’est possible !

Nous poursuivons nos retours d’expériences de nos étudiants en double diplôme, aujourd’hui c’est Gino, actuellement en MSc 2 Project Management, Innovation & Business qui revient sur son parcours entre l’IPSA et l’ISG. 

Quels sont, pour vous, les avantages d’obtenir un double diplôme ?

Comme tout le monde, obtenir une double compétence et acquérir plus de capacités que les autres ingénieurs issus d’un cursus traditionnel, où le management n’est pas mis en valeur. La formation managériale permet d’appréhender le milieu professionnel qui n’est pas toujours facile.

Le MSc 2 Project Management, Innovation & Business est une immersion en entreprise, surtout si vous optez pour la formation en alternance. Cela permet d’associer la théorie à la pratique.

Qu’est-ce qui vous a incité à intégrer l’ISG ?

Tout d’abord, je voulais m’orienter vers un métier où le relationnel avait une place importante. J’adore les sciences «dures», mais venant d’une famille de commerçants, je ne me voyais pas travailler au sein d’un bureau d’études, sans ce côté « commercial ».

Il était important pour moi d’acquérir cette science et d’en maîtriser les rudiments.

Issu d’une école d’ingénieur spécialisée dans l’aéronautique et aérospatiale (IPSA), j’ai eu l’opportunité d’intégrer l’ISG grâce à un partenariat entre les deux écoles faisant partie d’un même groupe : IONIS.

Mon objectif était d’accéder au métier d’ingénieur d’affaires, pour allier compétences scientifiques, managériales et commerciales. J’ai réussi à obtenir ce poste et je suis épanoui dans l’entreprise pour laquelle je travaille.

Quel bilan pouvez-vous tirer de votre année passée à l’ISG ?

Je ne suis plus le même en fin d’année qu’en début d’année (tout au long de ma formation au sein de l’ISG, j’ai acquis des compétences qui me permettront d’enrichir ma carrière professionnelle). Ce MSc 2 propose une vraie préparation à la vie active, pour devenir un futur manager, qui maîtrise l’art du management.

Tout cela, grâce à des intervenants de qualité. Ces intervenants sont aussi bien des anciens élèves, des chefs d’entreprises, des dirigeants de grands groupes ou des professionnels. Une réelle opportunité de pouvoir échanger avec ces personnes pleines de conseils, d’anecdotes et d’expériences.

Cette formation s’insère totalement dans l’air du temps, avec des travaux pratiques faisant appel à l’utilisation de machine learning (intelligence artificielle). Nous avons pu faire de la data analyse, programmation d’applications sur Android etc. C’était très intéressant et cela offre une ouverture d’esprit.

Quels sont vos objectifs professionnels à la suite de vos études ?

Mon objectif professionnel est de poursuivre en tant qu’ingénieur d’affaires chez Otis dans le quartier de la Défense à Paris, entreprise dans laquelle je suis épanoui. Je tiens à remercier l’entreprise Otis qui m’a dès mes débuts, considéré comme une personne faisant partie de l’entreprise et non comme un apprenti. Ils m’ont donné l’opportunité de faire mes preuves.

Cette entreprise laisse la chance aux jeunes. Je me vois d’ici 3-4 ans à la direction d’un service au sein de cette entreprise, ou bien à la tête de ma propre entreprise, car l’ISG a également aiguisé mon sens de l’entrepreneuriat.

Les cours à distance et le confinement, comment ça se passe ?

Durant la grève concernant la réforme des retraites fin 2019, l’ISG a mis en place une organisation pour suivre des cours à distance, nous y étions plus ou moins déjà préparés. Les cours à distance, c’est toujours compliqué à organiser. Mais pendant cette période de confinement l’école était au point, nous avons donc eu un déroulement classique des cours, mais nous y assistions depuis notre lit !

Un retour positif, avec de belles perspectives d’avenir pour Gino, à qui nous souhaitons une belle continuation dans la suite de son parcours !

Posté le: 11-05-2020