Esport

Esport : concilier passion et profession !

Youba Hamatou est intervenu sur le campus de Toulouse dans le cadre du Parcours Libre Marketing Esport. Il est le fondateur de GameSense Agency une agence de conseil et d’activation esport, et le créateur du podcast « Le Bureau Esport ». Passionné et engagé, il nous partage son parcours et ses conseils.  

Quel a été ton parcours ?  

A l’issu du BAC, j’ai fait un BTS Commerce International, suivi d’une Licence en management. J’ai ensuite poursuivi sur un Master en Marketing des services. J’ai effectué tout au long de mon cursus des stages à l’étranger (Angleterre, Pays-Bas, Maroc…) dans des structures très différentes (Groupe pharmaceutique, start-up innovante, PME dans l’artisanat…). Cela m’a permis de me forger une culture «Business» qui, aujourd’hui, m’est vraiment utile.  

Peux-tu nous parler de ta rencontre avec le secteur de l’esport ? 

Tout vient d’une rencontre, celle qui vous pousse à revoir vos ambitions. Une personne de mon cercle familial m’a un jour fait comprendre qu’il fallait que je fasse quelque chose qui me plaise vraiment, qui me fasse vibrer et m’anime au quotidien.  L’esport est pour moi une vraie passion mais je l’ai toujours considéré comme un « à côté », je ne l’avais jamais envisagé professionnellement. Ça a été le déclic, je souhaitais pouvoir utiliser mes compétences au profit de ce secteur.  

De la passion au monde professionnel il y a un gap, qu’est-ce qui t’a permis de le franchir ?  

Je dirais l’analyse, l’étude des chiffres, le pragmatisme et la compréhension fine de l’écosystème de ce secteur. Je me suis rendu compte qu’il y avait une vraie audience et qu’elle n’était pas encore pleinement exploitée. Aux débuts de GameSence Agency, je me suis rendu aux Poitiers Esport Meetings, un forum d’affaire reconnu qui se tient en amont de la Gamers Assembly. Cela a été l’occasion pour moi de rencontrer bon nombre d’acteurs du secteur et de me conforter dans la pertinence de mon offre de services pour ce secteur.  

D’ailleurs, peux-tu nous en dire un peu plus sur le secteur de l’esport ? 

Ce n’est pas un secteur nouveau mais il commence à peine à se structurer professionnellement, les débouchés sont donc multiples. La France est dans le Top 3 des pays européens générant le plus de chiffres d’affaires sur le marché de l’esport. Le secteur du jeu vidéo génère d’ailleurs plus que celui du cinéma et de la musique combinés – peu de personnes le savent ! Ce qui est intéressant c’est qu’il y a tout à faire, à structurer.  

Quels sont les débouchés pour un étudiant disposant d’une formation en commerce ?  

Il y a de l’avenir, c’est certain, mais ce n’est pas forcément ce à quoi l’on s’attend. Tous les métiers à venir n’existent pas encore, il faut être à l’écoute du marché, rester pragmatique. Je dirais qu’il est avant tout important d’être créatif et d’avoir de solides bases et compétences. Une formation en école de commerce est intéressante car elle permet de se développer en termes de techniques et d’outils. Ensuite, il faut développer sa connaissance des codes du domaine pour s’y intégrer au mieux.  

Un mot pour les étudiants qui souhaitent s’investir dans le domaine ?  

La passion est essentielle, mais il ne faut surtout pas penser qu’elle se suffit à elle-même. Il vous faut être sérieux et compétents pour être crédibles et surtout utiles dans le secteur.  

Pour aller + loin:

L’univers du gaming et esport vous passionne? Vous souhaitez vous lancer dans le domaine et concilier passion avec profession 

L’ISG vous propose un MBA spécialisé sport business, gaming et esport. Retrouvez une pédagogie professionnalisante portée par des intervenants experts de l’industrie.

Posté le: 20-05-2020