BORDEAUX / Suivre les cours de l’université de Milan

Chaque année, les étudiants de 3ème année ont la possibilité de partir à l’international. Ils ont le choix entre partir une année entière ou un semestre dans une université partenaire de l’ISG.

Malgré les conditions sanitaires actuelles, certains étudiants ont pu partir dans un autre pays. D’autres suivent les cours à distance depuis la France. Pierre-Baptiste suit les cours de l’Università Cattolica del Sacro Cuore à Milan. Pour nous il revient sur son parcours.

Présentation de l’université

Je suis actuellement en échange avec l’Université Catholique du Sacré Cœur de Milan. C’est une université multidisciplinaire et très orientée vers l’international depuis plusieurs décennies. Elle se situe dans le Centre-Ouest de la ville ; cela-dit, je ne peux le voir que sur un plan depuis chez moi…
L’Université Catholique du Sacré Coeur de Milan est la plus grande université privée d’Europe. Elle possède cinq campus dont le principal est à Milan. C’est une université centenaire puisqu’elle a été créée en 1921. Depuis, elle a formé beaucoup de personnalités de l’Italie.

Suivre les cours de l’université à distance

Suivre les cours d’une université étrangère à domicile est un concept évidemment assez particulier. Nous avons appris à gérer le distanciel à l’ISG, mais dans une promo soudée de 90 personnes. Ici, avec plusieurs milliers d’étudiants du monde entier, tout est antinomique. Il y a bien moins de suivi et de personnalisation, nous sommes totalement autonomes. Aussi, il faut appréhender le fonctionnement des professeurs qui n’attendent pas les mêmes choses de nous. Le caractère international fort de l’université permet de confronter nos méthodes et théories par rapport aux autres étudiants étrangers. Puis, la pluridisciplinarité emmène de nouvelles matières parfois éloignées de nos habitudes. Par exemple, les cours de Fashion image & brand.

Une expérience enrichissante

Je retiens plusieurs points de mon expérience internationale. Le premier, clairement identifiable, c’est le fonctionnement de l’université. Rien à voir avec nos façons de faire et d’être. Il est intéressant de voir comment un pays aussi proche géographiquement peut être éloigné dans ses habitudes.
Ensuite, j’y vois une évolution et une mise en pratique des langues. A la fois en anglais, mais aussi en italien. Et puis, des cours comme celui du Docteur Monti sur les relations internationales avec une approche plus philosophique.

Une anecdote sur l’université

Beaucoup de mots utilisés sont issus de la langue française. En tant que natifs, nous avons le privilège de corriger la prononciation des mots et expressions des professeurs. Dans les secteurs du luxe et plus généralement de la mode, les appellations viennent majoritairement de France et ne sont pas traduites. C’est assez amusant d’entendre l’intervenant qui essaie de vous apprendre des mots de français.

Posté le: 08-04-2021