BORDEAUX / Virée en mer avec Jean-Jacques Savin

Ancien militaire, Jean-Jacques Savin est un homme plein de défis. En 2019, il a 72 ans, et décide de traverser l’Atlantique à la dérive à bord d’un tonneau. Trois ans plus tard, il souhaite refaire le même trajet dans un canot. Et devenir ainsi le doyen de la traversée de l’Atlantique à la rame.
Pour son périple, il a souhaité faire appel à des étudiants de l’ISG – Campus de Bordeaux pour gérer sa communication.

La traversée de Jean-Jacques Savin

En 2019, Jean-Jacques Savin avait traversé l’Atlantique dans un tonneau de 3 mètres de long et 2,10 mètres de large. Il avait passé quatre mois dans un espace de vie d’environ 6m², balloté par les vents et les courants. Cette année, la traversée se fera à bord d’un canot orange. Mesurant 8 mètres de long et 1,70 m de large, le canot est équipé de deux cabines à l’avant et à l’arrière et d’un poste de rame. Il embarquera avec 300kg de matériel, de nourriture et quelques objets de loisirs comme sa mandoline.
Jean-Jacques Savin a également anticipé plus de sécurité pour cette deuxième traversée. Ainsi, il disposera d’un radar pour être détecté par les bateaux alentours.

Photos de Jean-Jacques Savin à bord de son canot
Photos de Jean-Jacques Savin à bord de son canot. – Crédit : E. Boy (1ère année)

L’accompagnement des étudiants de l’ISG

Pendant sa traversée à la rame, le navigateur sera suivi par quatre étudiants en MSc2 Digital Marketing & e-business. Lucile, Nastasia, Nadège et Tom posteront quotidiennement les aventures de la traversée :

« C’est un périple de 7000 km qui attend Jean-Jacques Savin. Le départ doit avoir lieu autour du 15 Décembre à Faro, au Portugal. La traversée durera environ 100 jours durant lesquels nous communiquerons quotidiennement. Jean-Jacques nous fera suivre son carnet de bord et ses clichés. Nous relayerons cette belle aventure sur les plateformes sociales. »

Pour le navigateur, choisir des étudiants de l’ISG c’est avant tout « s’appuyer sur leur savoir-faire et leurs connaissances en digital. J’aime marier les talents et les expériences de vie, le dynamisme des étudiants et la sagesse d’un senior. C’est une passerelle entre les générations ».

En termes de contenu, Jean-Jacques Savin peut également compter sur Eliot, étudiant en 1ère année. Excellent photographe, Eliot a d’ores-et-déjà commencé à prendre des photos pour raconter les aventures du navigateur.

Posté le: 22-12-2021