Venue de l’Ambassadeur de Chine en France à l’ISG

Le vendredi 4 mars dernier, l’ISG a accueilli SEM LU Shaye, Ambassadeur de la République Populaire de Chine, à l’occasion d’une conférence sur la diplomatie chinoise face aux grands enjeux internationaux. Mieux comprendre les enjeux mondiaux et disposer d’autres points de vue, tel était le but de cette conférence, organisée par le CINUP (Comité Interuniversitaire des Nations Unies de Paris) et l’ISG MUN, l’association des étudiants de l’ISG de simulation des Nations Unies.

Retrouvez ci-dessous les messages principaux de l’intervention de Son Excellence.

M. LU Shaye considère qu’il existe une forte méconnaissance de la Chine en Occident. La perception qu’en ont les occidentaux n’est pas juste et encore moins positive à son égard. Cela est d’autant plus frappant que les étrangers vivant en Chine ont, eux, une idée favorable du pays.

Alors, quelle est la vraie Chine ? Selon M. LU Shaye, une des façons la plus neutre possible de la présenter serait de se baser sur des chiffres et des faits issus de l’actualité récente, et non sur des ressentis.

 

En chiffres, la Chine de 2021 c’est

 

– Le pays qui a nourri pendant 40 ans 20% de la population mondiale avec seulement 9% des terres arables de la planète

850 millions de Chinois sortis de la pauvreté

400 millions de personnes avec un revenu moyen

– une économie en tête du peloton mondial avec un taux de croissance à 8,1%

– un pays qui est passé de l’un des plus pauvres à un pays à revenu intermédiaire

 

Les faits marquants de la Chine pour l’année 2021

 

L’an dernier la Chine a célébré le 20e anniversaire de son adhésion à l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC). La Chine a ouvert son marché intérieur en diminuant les droits de douane et plus d’une centaine de sous-secteurs des services se sont ouverts aux investissements étrangers.

Par ailleurs, le PIB du pays est passé du 6e rang mondial au 2nd. Le volume des échanges de biens est passé du 6e rang au 1er et les investissements directs étrangers en Chine ont augmenté de 6,1% par an. Les investissements chinois à l’étranger sont passés du 26e rang mondial au 1er. En d’autres termes, la Chine est devenue la locomotive de la croissance économique mondiale.

Toujours dans un souci de participation à la croissance mondiale et d’élargir son ouverture au monde, la Chine développe ses partenariats commerciaux avec d’autres pays.

Sur le plan diplomatique, la Chine occupe une place légitime à l’ONU. Le peuple chinois représente à ce jour près du ¼ de la population mondiale. 1re pourvoyeur de Casques Bleus parmi les 5 membres permanents du Conseil de Sécurité et le 2nd contributeur financier au budget de l’ONU, et aux opérations onusiennes de maintien de la paix, la Chine occupe une place prépondérante au sein de l’ONU.

Son Excellence rappelle que la Chine n’a jamais déclenché de guerre, a toujours défendu la paix ainsi que la sécurité dans le monde.

 

L’état du monde actuel

 

M. LU Shaye précise que « Chaos » « épidémie », guerre » et « défi » sont les mots le plus fréquemment utilisé pour décrire la situation internationale. Or, les Chinois sont des optimistes engagés : les changement s’accompagnent forcément d’opportunité. Il n’y a donc pas de fatalité. Et tant que les pays agiront ensemble, l’humanité verra regardera l’avenir plus sereinement. Pour cela 3 éléments doivent être considérés : – toujours chercher le terrain d’entente, – l’autre est une incitation à se surpasser et – respecter les règles. Les Nations Unies sont ce cadre nécessaire. Aucun pays ne peut se placer au-dessus des règles ou en dehors de celui-ci.

 

Sur les relations de la Chine avec le monde, Son Excellence considère qu’il existe de fausses interprétations et des mensonges dont le plus récurrent est celui de la menace chinoise. Or, les Chinois n’ont pas pour objectif de dominer le monde. La Chine est encore un pays en développement. 1 milliard de Chinois ne sont jamais montés dans un avion et seulement 15,4% des Chinois ont suivi des études supérieures. L’objectif premier de la Chine est de se développer.

 

Les relations sino-européennes et sino-françaises

 

Les relations entre la Chine et l’Union Européenne se sont tendues récemment, alors que plusieurs accords de coopération avaient été signés. Cela est regrettable car l’UE et la Chine ont une convergence de vue dans les domaines tels que le multilatéralisme et le renforcement de la gouvernance mondiale.

Dans ce contexte, les relations sino-françaises sont stables. D’ailleurs, le président Xi Jinping disait : « Ensemble, la Chine et la France peuvent changer le monde ». Les relations sont constantes et les chefs d’Etat de nos 2 pays se vouent respect et confiance mutuels.

M. l’Ambassadeur a terminé son allocution sur ces mots :

« Chères étudiantes et chers étudiants, certains d’entre vous étudient la politique internationale, et vous suivez tous de très près les questions internationales. Vous serez les futures forces vives de la diplomatie française. Je souhaite que vous puissiez faire valoir les atouts de la jeune génération pour découvrir une vraie Chine et la présenter aux Français de manière globale et objective, et que vous puissiez utiliser votre sagesse et votre force pour construire plus de ponts dans les échanges et la coopération sino-français et sino-européens, pour bâtir ensemble un monde meilleur et plus solidaire. »

 

L’intégralité du discours de Monsieur l’Ambassadeur est disponible ici.

Posté le: 14-03-2022