Venez nous rencontrer
Journées portes ouvertes
Campus de Lyon / ISG Programme 3+2 Business & Management

ISG Lyon : la première rentrée de Siane en école de commerce !

Siane a effectué sa première rentrée scolaire à l’ISG, campus de Lyon le 22 septembre dernier. Encore lycéen il y a quelques mois, Siane nous livre ses premières impressions.

Quel est votre parcours scolaire ?

 

Je suis titulaire d’un bac ES mention bien ainsi que d’un ESABAC.

 

Comment s’est déroulée votre rentrée à l’ISG ?

 

La rentrée à l’ISG s’est très bien passée, nous avons été merveilleusement bien accueillis. Grâce à la semaine d’intégration, nous avons pu découvrir la vie sur le campus et faire connaissance les uns avec les autres très rapidement ! Il y a directement eu cet aspect « familial » qui représente totalement l’école, nous avons été mis à l’aise dès notre arrivée.

 

Pourquoi avez-vous choisi d’intégrer l’ISG ?

 

J’ai choisi d’intégrer l’ISG car elle se démarquait des autres écoles. Ici, plutôt que d’être simplement un numéro parmi d’autres, on prône un esprit familial, un esprit d’entraide, avec une direction et des professeurs toujours à l’écoute des étudiants. Tout en restant autonomes, nous sommes encadrés pour que l’on puisse choisir le meilleur parcours possible, celui qui nous correspond le plus. Ce qui m’a plu également, c’est le côté très ouvert sur l’international et la diversité des thèmes abordés.

 

Quels sont les cours qui vous plaisent particulièrement ?

 

J’aime beaucoup le cours de connaissance de soi. On apprend à bien parler, à donner de la vie à son discours et à ses idées dans une superbe ambiance.  J’apprécie également les cours de langue (IELTS et English Business) ainsi que les cours de macroéconomie et de marketing, qui sont très intéressants.

 

Un souvenir marquant de la rentrée ?

 

Un souvenir marquant, c’est le premier repas que nous avons fait entre étudiants. On a pu tous parler de nous et nous découvrir les uns les autres, ce qui a abouti à créer de bonnes relations !

 

Un grand merci à Siane pour ce témoignage.

Retour en haut de page