TOULOUSE / Romane, étudiante en 3ème année au BBA de Paris

Romane Pujo est actuellement étudiante à l’ISG Toulouse, pour sa troisième année elle a choisi de suivre le programme BBA (Bachelor in Business Administration) à Paris. Ce parcours permet d’obtenir une forte expérience Internationale tout en restant en France et d’acquérir un double-diplôme. 

 

Comment gères-tu les cours à distance pendant le confinement ? 

J’essaie de vivre mes journées comme si les cours avaient lieu en présentiel. Cela me permet de garder un rythme et me motive davantage.  Je n’ai pas particulièrement d’organisation, ce n’est d’ailleurs pas toujours mon point fort, mais je fais au mieux. 

 

Es-tu satisfaite de ton choix de parcours ? 

Je suis très satisfaite de m’être inscrite dans le programme BBA à Paris. Même si les cours en distanciel rendent les choses un peu plus complexes, il y a beaucoup de points positifs à intégrer ce parcours. L’un des points fort est la validation d’un double diplôme délivré par l’université du Middlesex. Le choix de matières en “mineur et majeur me permet de m’orienter vers un secteur en particulier grâce à des choix d’options. C’est une opportunité qui aide véritablement à réaliser nos futurs projets d’orientation en Master. Les enseignements de ce programme sont délivrés entièrement en anglais par des professeurs, qui pour la plupart, ne sont pas francophones.  Comme lors de nos deux premières années d’étude, beaucoup de travaux de groupes sont à réaliser. La différence c’est qu’une partie d’entre eux se fait avec des étudiants étrangers, les échanges sont donc tout en anglais.  

 

As-tu des conseils pour les étudiants qui souhaitent suivre ce parcours ? 

Mon conseil serait de profiter de cette année pour sortir un peu de sa zone de confort : aller à la rencontre des étudiants étrangers, essayer de travailler avec d’autres étudiants que son groupe habituel. C’est très enrichissant ! 

Je suis partie sans avoir un très bon niveau d’anglais et je dois avouer que cela me faisait très peur de prendre la parole dans cette langue. Je me sens déjà plus à l’aise, même si ce n’est pas encore simple.   

Mon autre conseil c’est de vivre à Paris. Un des plus beaux avantages de ce parcours, c’est la ville dans laquelle il se trouve. On ne peut pas vraiment s’ennuyer à Paris et je peux vous assurer que même un an ne vous suffira pas à visiter toute la ville.  

 

Ton plus beau souvenir parisien ? 

Il y a beaucoup de moments que j’ai adoré à Paris. Ne serait-ce que notre première soirée vers Châtelet, dans la rue des Lombards, très connue pour ses bars et ses ambiances. Mais, si je dois en choisir un seul, ce serait le tour de Paris en trottinette électrique.  

Nous voulions faire les lieux emblématiques de Paris, de nuit. On a fait un tour d’environ 3 heures avec tous les temps d’arrêt : Tour Eiffel, Arc de Triomphe, Champs Élysées, Place de la concorde, Place Vendôme, La Madeleine, Le Trocadéro… C’était sublime et à la fois assez amusant.

Posté le: 08-01-2021