Venez nous rencontrer
Journées portes ouvertes
Campus de Bordeaux / ISG Programme 3+2 Business & Management

BORDEAUX / Planète Solidaire – Les Estivales de Musique en Médoc

Dans le cadre la 3ème édition de Planète Solidaire, quatre de nos étudiantes accompagnent l’association Les Estivales de Musique en Médoc. De ce fait, elles aident à la communication en proposant une stratégie pour animer leurs RS.

Rencontre avec Mr Jacques Hubert, Président de l’association.

Présentation de l’association Les Estivales de Musique en Médoc

Jacques Hubert est le Président des Estivales de Musique en Médoc depuis 17 ans. Il s’agit d’un festival unique en Europe, qui programme des lauréats de moins de 30 ans, gagnants de grands concours internationaux.
La seconde caractéristique de ce festival est que tous les concerts se déroulent dans des cadres particuliers. Notamment dans l’enceinte des grands Châteaux du Médoc. A ce titre, les représentations sont toujours suivies d’une dégustation de la production locale.
Fait de plus en plus rare, l’association n’est composée que de bénévoles. Quinze personnes se dévouent chaque année pour faire vivre ces moments de grâce dans des lieux incroyables.

Faire appel aux étudiants de l’ISG

Cela faisait quelques temps que l’association avait besoin de renforcer sa communication sur les réseaux sociaux.

Mr Hubert explique : « Puisque nous sommes tous des bénévoles et majoritairement retraités, nous n’avons pas cette appétence. Ni une connaissance approfondie du digital. Il faut savoir laisser la main à la nouvelle génération, surtout quand elle maitrise mieux que vous. »
L’ISG a contacté les Estivales de Musique en Médoc à ce moment-là, pour présenter le projet Planète Solidaire. Une aubaine pour l’association !

Les attentes des Estivales de Musique en Médoc

La mission principale des étudiantes est de maximiser la visibilité des Estivales sur les réseaux sociaux. Mais surtout d’assurer une communication toute l’année. Et plus uniquement pendant les 10 jours de festival. Il y a donc une vraie stratégie à proposer.
L’association souhaite rajeunir son public et cela doit passer par le digital.
Enfin, les étudiantes vont aider à retravailler le dossier de partenariat avec la nouvelle charte graphique. Et ainsi apporter un regard neuf sur la communication.

 

Retour en haut de page