« J’ai choisi de faire un double diplôme ISG/SUP BIOTECH au sein du groupe IONIS »

Parmi 40 candidats postulant pour le double diplôme offert par IONIS, dans le cadre du partenariat des écoles Sup’Biotech et ISG, Inès Duthoit a réussi l’examen d’entrée lui permettant de suivre à la rentrée prochaine un MSc Brand Management sur le campus de Lyon.

Inspirée en premier lieu par l’univers de la médecine, Inès rejoint ensuite Sup’Biotech, l’école des ingénieurs en biotechnologies en 2017. Elle a l’occasion de réaliser un semestre Erasmus à Liège en 2018, où elle poursuit son enseignement en biotechnologie et découvre le marketing.

En 2019, Inès valide brillamment les modules de son bachelor en biotechnologie, chemin qui la passionne.

En choisissant de rejoindre l’ISG sur le campus lyonnais et d’intégrer de solides connaissances en commerce international via l’univers de la communication des marques, elle agrège un parcours d’excellence scientifique à un cursus marketing expert.

L’équipe de l’ISG (campus de Lyon) se réjouit de l’accueillir pour délivrer ces doubles diplômes qui glorifient les doubles compétences tant recherchées par nos entreprises avides d’innovations.

Quel est l’intérêt pour vous d’un double diplôme ?

« Je souhaite acquérir une double compétence dans deux domaines souvent très éloignés dans le monde professionnel : la science et le marketing. Je pense qu’une des principales raisons d’échec lors du lancement d’innovations réside dans l’incompréhension entre ces deux univers. Je veux être le lien entre ces deux mondes et aider à l’émergence d’innovations qui rendent le monde meilleur, dans l’écoute et la compréhension mutuelle entre marqueteurs, scientifiques, et consommateurs. »

Pouvez-vous partager vos expériences professionnelles qui vous ont orienté à rechercher un diplôme d’école de commerce ?

« J’ai toujours pensé que nous ne vivons pas dans un monde où tout est quantifiable, mesurable et prédictible. Le monde sensoriel est tout aussi important que celui des sciences dures, et pourtant trop souvent sous-estimé. J’ai fait un stage de 2 mois au CNRS, en laboratoire recherche sur le stress oxydait des algues. J’y ai beaucoup appris, c’était impressionnant de côtoyer tant de passionnés renommés, mais je me suis aperçue que ce n’était pas un métier pour moi.

Par la suite, j’ai fait un stage de 4 mois chez Berkem, une PME française experte dans l’extraction végétale pour la production d’actifs cosmétiques, en tant qu’assistante marketing. Le marketing et la communication m’attiraient déjà avant, et ce stage a été pour moi une révélation : j’y ai trouvé ma voie.

De retour à l’école, j’ai décidé de me spécialiser en marketing et en cosmétique. J’ai aussi commencé une mission en entreprise en tant que chargée de communication junior pour Sup’Biotech.

J’ai choisi de faire un double diplôme en Brand Management pour aller plus loin dans cette double compétence, pour m’ouvrir encore plus à cet univers en apprenant de nombreux intervenants qualifiés d’horizons professionnels différents. »

Quel est votre projet professionnel ?

« Je souhaite devenir Chef de produit ou de projet en marketing cosmétique, en beauté active. Deux des plus grands groupes de ce domaine sont présents en Suisse, implantés à Genève où j’ai de nombreux proches. Cette ville regorge d’opportunités professionnelles excitantes. Une raison supplémentaire d’avoir choisi le campus de Lyon. »

Posté le: 23-04-2020