Planète Solidaire / Interview de Léa, étudiante en 1ère année du Programme Grande Ecole

Lors du premier confinement, en 2020, a été lancée la première édition de Planète Solidaire pour venir en aide aux TPE, commerçants et artisans. Au total, plus de 1000 étudiants de tous les programmes et de tous les campus de l’ISG, coachés par une centaine de sherpas (professeurs et alumni), ont relevés 200 défis solidaires.

 

Dans le cadre de Planète Solidaire 2021 nous avons interviewé Léa, étudiante en 1ère année du Programme Grande Ecole de l’ISG, afin qu’elle nous en dise plus sur ses attentes vis-à-vis du projet.

 

1) En quelques mots, qu’est-ce que Planète Solidaire pour vous ?

Planète solidaire représente un projet ambitieux qui nous permet d’élargir notre réseau professionnel et de collaborer avec des étudiants en école d’ingénieur.

 

2) Quels sont les acteurs qui y participent ?

C’’est nous, étudiants, qui sommes au cœur du projet ce qui nous permet d’être sur le terrain, d’apprendre en travaillant dans de réelles conditions. Nous sommes encadrés par nos sherpas (Professeurs et Alumni).

 

3) Avez-vous des objectifs à atteindre ? Si oui, lesquels ?

Mon objectif principal est d’aider au mieux l’entreprise pour laquelle je travaille. J’espère réussir la mission qui m’est confiée. À l’aide de mon groupe, des chefs de projets et des sherpas, nous ferons en sorte d’y parvenir.

 

4) Pourriez-vous nous parler de la communication/collaboration au sein des équipes ?

On peut penser qu’il est difficile de communiquer dans cette période. Nous avons reçu un tableau avec notre numéro d’équipe. Nous avons donc pu accéder aux noms et adresses mails des étudiants avec qui nous devons travailler. Nous avons pris contact par mail pour échanger nos numéros de téléphone afin de créer un groupe WhatsApp. Grâce à cette plateforme nous communiquons tous les jours depuis le lancement du projet, et nous nous donnons un rendez vous sur Teams par semaine, afin d’aborder quelques sujets précis. En cette première semaine, le sujet abordé était le SWOT de l’entreprise.

 

5) Comment se passe le coaching des sherpas ?

Les sherpas, des enseignants et Alumni ont de l’expérience ayant déjà participé à la première édition du projet. Ils nous accompagnent en nous guidant. Ils répondent à nos questions, et nous donnent des conseils sur comment effectuer nos travaux. De plus, il y a les chefs de projets qui nous permettent de communiquer avec les entreprises. Nous avons rendez-vous hebdomadairement afin d’avoir un suivi assez régulier de l’avancée du projet.

 

6) Comment un tel projet contribue à votre cursus académique ?

Grâce aux sherpas, nous avons un suivi pédagogique. Cela aide à nous diriger ce qui est un mode d’apprentissage différent que je trouve très utile à ma formation. En cours nous abordons la théorie que nous pouvons appliquer dans ce projet. Planète solidaire nous permet d’acquérir des connaissances et de l’expérience. Pour l’avenir, il est important d’avoir de l’expérience, car les recruteurs aiment bien avoir des stagiaires/ jeunes diplômés avec un vécu.

 

7) Quelles sont vos attentes ?

D’un point de vue personnel, j’attends de ce projet qu’il élargisse mon réseau car c’est une chose très importante pour mon avenir. Pour cela il faut que je m’investisse à 200% pour avoir de bonnes relations avec mes potentiels futurs employeurs, collègues, ou confrères qui m’aideront pour un projet futur.

De plus, comme expliqué précédemment, j’attends de ce projet qu’il contribue au maximum à mon cursus académique, en m’apprenant de nouvelles choses.

Enfin, j’ai envie de m’investir pour un projet qui soit vraiment utile à l’entreprise pour laquelle je travaille.

 

 

Pour en savoir plus sur Planète Solidaire : https://www.isg.fr/blogs/a-la-une/2021/03/2-000-etudiants-de-3-grandes-ecoles-mobilises/

 

Posté le: 26-03-2021