Disparition du Dr Jean Mader, doyen de l’ISG

Le Groupe IONIS, l’ISG et l’association ISG Alumni rendent hommage au Dr Jean Mader, doyen de l’ISG, décédé ce vendredi 19 avril 2019 au matin.

Doyen du corps professoral de l’ISG, délégué auprès de l’ONU pour le développement Industriel, il a été un guide, en particulier dans ses développements internationaux, un stimulant par l’importance qu’il donnait puis qu’il faisait donner à l’esprit entrepreneurial. La dimension internationale qui souffle plus que jamais au sein de l’ISG doit beaucoup à son doyen, lui qui osa le premier initier le voyage d’une école en Chine au cours des années 1970. De même, la vie associative de l’école, sous son influence, a vite dépassé son cadre traditionnel pour devenir l’autre école, l’autre ISG, faites d’ambitions et de passions et que bien des diplômés ont encore en mémoire.

Le dynamisme de notre doyen, le Dr Jean Mader, ont permis à l’ISG de devenir, en 1989, titulaire et bénéficiaire des statuts consultatifs de l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (l’Unido, comprenant 171 états membres et dont le siège est à Vienne en Autriche) en tant qu' »ONG statutaire ». L’ISG a participé à toutes les Assemblées Générales de l’Unido depuis la 4e session de 1991.

Pas une cérémonie, pas une remise des diplômes, pas un évènement majeur sans la présence du Doyen Mader, son éternel sourire, son obsession de nouvelles conquêtes et de nouveaux développements pour l’école, son exceptionnelle capacité à dialoguer et à réfléchir au futur avec des jeunes diplômés ou étudiants…

Le Doyen Mader avait un secret qui rencontre l’époque. Il avait compris bien avant Facebook et Linkedin ce que représentait l’importance du réseau professionnel. Il avait surtout cette avance qui fait que les liens qu’il tissait avec les gens, quel que soit le domaine, le pays, le profil, étaient tout autant le partage de passions et de projets que des liens du cœur. C’était un doyen respecté. C’était une personne qu’on aimait aimer.

Pour les anciens étudiants comme pour les 3 500 jeunes au sein de l’école pour la direction de l’ISG à Paris comme dans les 7 villes dans lesquelles l’institution est implantée, pour ses enseignants et intervenants, c’est l’incarnation d’une figure très populaire, proche des jeunes même la barre des 90 ans franchie, toujours prêt à apporter son aide et à faire agir ses réseaux, à conseiller et à innover.

Cette disparition affecte particulièrement les Anciens, celles et ceux qui ont eu la chance de connaître le Doyen dans ses années d’intense activité et l’Association des Diplômés de l’ISG s’associe étroitement à la direction du Groupe IONIS et à celle de l’ISG dans cet hommage.

Pour Marc Sellam, président-fondateur du Groupe IONIS et président de l’ISG :« Nous étions tellement habitués à l’enthousiasme de notre Doyen, à ses projets novateurs, à sa passion communicative, à sa vision d’un monde pacifique et fraternel, lui qui n’avait rien oublié des affres de la seconde guerre mondiale, qu’on ne pouvait que remarquer sa moindre présence ces derniers temps. Voilà quelques mois encore, il m’appelait plusieurs fois dans la journée pour me proposer une nouvelle et belle idée et ce n’était pas un homme à lâcher sur ses convictions. Nous perdons un doyen, une figure emblématique de l’ISG. Mais, et celles et ceux qui ont connu personnellement Jean Mader le comprendront bien, nous perdons un exemple, celui d’un esprit entrepreneur, d’un homme ouvert sur le monde, qui considérait qu’être bon n’était pas un signe de faiblesse, que la concurrence était saine quand elle se jouait dans le respect, que l’Europe des peuples et des amitiés avait bien plus de valeur et de futur que celle des frontières et des antagonismes. »

Toutes nos pensées à sa famille et ses proches.

Posté le: 19-04-2019