À la découverte de l’Italie

Étudiante en dernière année du Master Grande École, Keayka Hang-Si-Lan est partie à Turin en Italie dans le cadre de son échange académique. Keayka partage avec nous ses premiers jours sur place.

Neige à Turin

turin neige.pngMon arrivée en Italie s’est très bien passée. J’ai décidé de venir quelques jours avant ma rentrée pour pouvoir m’installer. La première chose qui m’a marquée en arrivant, a été le temps : il faisait vraiment froid à mon arrivée. Je ne mettais pas du tout préparée à découvrir Turin sous la neige.

Arrivée sur le sol italien, j’ai pris un taxi, accompagnée de ma mère, direction le 253 via Nizza pour découvrir l’appartement que j’avais loué via AirBnB. Il faut faire extrêmement attention aux arnaques sur internet quand on souhaite louer un appartement donc je n’avais réservé qu’un mois au départ. Après un accueil vraiment chaleureux de Marco, le propriétaire des lieux, j’ai tout de suite décidé de garder ce logement. Il était idéalement situé et vraiment bien équipé !

Pour ma première sortie, je suis allée découvrir les alentours, pour faire quelques courses et souscrire à un abonnement téléphonique. Pas de surprise, un Carrefour Market m’attendait en bas de l’immeuble et pour ce qui est du téléphone, je me suis rendue chez TIM à la Otto Gallery, une grande galerie commerciale avec librairie, pharmacie, boutiques de vêtements… Les vendeurs ne parlant pas très bien anglais, je me suis dit que j’allais profiter de mon échange pour apprendre l’Italien.

Au fil de la Via Roma

trr.pngA quelques stations de métro de mon appartement, se trouve Via Roma, considérée pour beaucoup d’Italiens comme les Champs-Elysées italiens. C’est la rue commerçante la plus fréquentée de la ville. Je n’ai vraiment pas été déçue ! La rue est très grande et une grande partie est piétonne. Cette grande artère est ponctuée par de nombreuses places comme la Piazza Castello ou encore la Piazza Felicie. On peut retrouver dans cette rue, toutes les grandes marques de luxe françaises comme par exemple Hermès ou encore Louis Vuitton mais également les enseignes italiennes : Prada, Gucci, Furla, Armani pour ne citer qu’elles. Un plaisir pour les yeux !

D’un point de vue architectural, la ville de Turin est très différente de Paris. Il y a beaucoup d’arcades qui abritent les piétons. Très pratique quand il pleut ! Mais les immeubles sont moins hauts que nos grands et beaux immeubles haussmaniens. Autre différence avec Paris, les très nombreux parcs en centre-ville.

À table !

J’ai eu l’occasion de goûter à de nombreux plats typiques de la région du Piémonte, notamment la pizza piémontaise, composée de sauce tomate, d’huile d’olive, de mozzarella et de lard grillé, cette pizza est vraiment excellente ! Bien sûr, avant mon départ je connaissais la réputation de la cuisine italienne mais être confrontée à celle-ci tous les jours me permet de me rendre compte à quelle point elle est variée. La gastronomie italienne ne se résume pas aux pâtes et aux pizzas, j’ai pu découvrir de nombreuses pâtisseries dont j’ignorais l’existence.

turin 1.png

Certes, il y a des différences considérables avec la France : pas de baguette, pas de Paris-Brest ou de Saint-Honoré, mais j’ai découvert des douceurs sucrées dont je suis devenue une grande fan comme la « torta della nonna », traduisez « gâteau de grand-mère », à base de farine de maïs et confiture, les panna cotta aux fruits rouges, les cannolis… et bien sûr, le fameux tiramisu italien, qui est délicieux à Turin. Si vous souhaitez découvrir les spécialités italiennes, je peux vous conseiller la chaine « Eataly » qui est spécialisée dans les produits italiens. Le magasin organise souvent des évènements comme le week-end du chocolat ou encore le « Tiramisuday ».

 

Posté le: 29-05-2017