Mes premiers pas en Australie

Étudiant en dernière année du Master Grande École, Arthur Estebe est parti à Sydney en Australie dans le cadre de son échange académique. Arthur partage avec nous ses premiers jours sur place.

Cap sur Sydney..

C’est en compagnie de trois de mes camarades de l’ISG, Mehdi, Diane et Pierre-Arthur que j’ai pris l’avion direction Sydney ! Première mission, une fois arrivés sur place : mettre le cap sur l’hôtel, réservé la veille en urgence ! C’était un appartement-hôtel Meriton, idéal pour se remettre du vol.

Louer un appartement..

arthur.jpgEn Australie, il faut savoir que les agences immobilières n’ont pas du tout le même fonctionnement qu’en France. Pour les étudiants en recherche d’appartement, c’est un vrai challenge ! Entre les agents immobiliers qui ne veulent pas entendre parler d’étudiants et le fait que nous soyons français, cela n’as pas été facile. Nous nous sommes donc mis à chercher un appartement sur realestate.com.au. Et après deux semaines de recherches et une dizaine de visites… nous n’avions toujours pas de réponse favorable pour notre location. Mais heureusement, quelques jours plus tard, nous avons enfin pu nous installer dans une maison située à Chatswood, à quelques kilomètres de Sydney CBD, le second Chinatown de Sydney.

Les premiers jours..

arthur 2.jpgPour moi, l’Australie est synonyme d’océan ! Donc c’est naturellement que ma première sortie s’est portée sur une plongée chasse sous-marine.

Notre premier jour à l’université était vraiment génial ! Ils avaient organisé une semaine d’accueil pour permettre aux étudiants de découvrir le campus et les alentours avec plein d’activités.Ce campus est magnifique, j’ai l’impression d’étudier à Poudlard. L’école est surnommée « Castle on the Hill » comme dans la chanson d’Ed Sheeran. L’ICMS a d’ailleurs accueilli l’équipe du film « The Great Gatsby » et servi de lieu de tournage pour la demeure de Jay Gatsby.

ICMS-Media-4.jpgCette université est une mini-ville, à l’image des universités américaines, mais avec la plage à ses pieds. Il y a quelques années, elle abritait même un couvent dont on peut encore voir les traces dans les couloirs de l’école.

Mais le point vraiment positif, est que cette université est un melting-pot culturel, il y a des étudiants de toutes les nationalités, des Américains, des Européens, des Asiatiques, nous allons passer une excellente année, je suis impatient de découvrir le reste !

arthur 5.jpg

Posté le: 18-04-2017