BORDEAUX / Business Games : les subscooters Coosto

Le Programme 3+2 Business & Management se caractérise par une pédagogie innovante sous forme de semaines projets. Volontairement courtes, elles permettent aux étudiants d’améliorer leurs compétences et de mettre en pratique les connaissances théoriques.
Par exemple, dans le cadre des Business Games, les étudiants endossent le rôle du chef d’une entreprise virtuelle pendant deux jours.

Le principe des Business Games

Plusieurs fois par jour, les étudiants prendront des décisions stratégiques : achats, embauches, investissements, prix de vente, budgets, communication…

Ainsi, un logiciel simulera les réactions du marché sur une année virtuelle. Et attribuera donc les parts de marché méritées en fonction des décisions saisies.
En parallèle des décisions, les étudiants travaillent sur des études de cas et des mises en situation. Ces exercices, appelés « challenges », peuvent générer des subventions pour l’entreprise virtuelle. A condition qu’ils soient réussis. Par conséquent, toutes les subventions obtenues sur les challenges seront cumulées pour venir gonfler le bénéfice de l’entreprise à la fin du jeu.

L’entreprise Coosto

Cette année, les étudiants de 1ère année travaillent sur un Business Game développé par la société Optigest. Ils seront à la tête d’une entreprise de subscooters appelée Coosto.
Ces engins ressemblent ni plus ni moins à des scooters sous-marins. Dotés d’un guidon et d’une poignée d’accélération, ils peuvent accueillir deux personnes. Ainsi, les passagers peuvent observer la vie marine à travers une bulle. Bien qu’il y ait beaucoup de sites sous-marins touristiques à travers le monde, le marché est surtout développé en Floride et en Californie. En tant qu’entrepreneurs avertis, les étudiants décident de se lancer dans la création d’une entreprise de fabrication et commercialisation de subscooters, dont le siège social sera basé à Los Angeles.

 

Affaires photo créé par gpointstudio – fr.freepik.com

Posté le: 07-04-2021