Passions d’étudiants / Maxime & le judo

Rencontre avec Maxime, étudiant en 3ème année à l’ISG Strasbourg et passionné de judo …

Peux-tu nous parler de ta passion ?

« J’ai commencé le judo à l’âge de 5 ans. Quand j’étais petit, j’en faisais parce que ça me permettait de me défouler, de pratiquer un sport et parce que je voulais battre mon grand frère.

Plus tard, j’ai eu l’occasion de participer à des compétitions et de remporter quelques médailles mais ce n’est pas réellement ce qui m’intéressait le plus. Je voyais ce sport plus comme une manière de retrouver des amis et le combat comme un jeu. Les stages et entrainements en dehors du club sont des manières de découvrir de nouveaux partenaires de « jeu », découvrir une autre manière de combattre et il faut s’y adapter. »

Qu’est-ce que cette passion t’apporte sur le plan personnel ?

« C’est un sport qui m’a beaucoup apporté sur le plan personnel. Tout d’abord par le code moral qui permet de s’identifier à des valeurs fortes, comme le respect, l’honneur, le courage…  Mais également dans la régularité qu’il faut fournir afin de progresser.

C’est aussi un sport où il faut savoir s’adapter à son partenaire et être créatif pour trouver le meilleur moyen d’utiliser et jouer avec la force de l’autre.

Enfin, ça m’a apporté dans le relationnel et l’esprit d’équipe. Au premier abord on pourrait penser que le judo est un sport individuel parce qu’un combat c’est du 1 contre 1. Mais ce qu’il faut voir c’est que pour s’entrainer on a besoin de l’autre. Le partenaire nous aide dans la pratique d’une technique et par le regard extérieur qu’il apporte qui permet de corriger certaines erreurs de placement. Chaque personne avec qui on combat nous apporte quelque chose de nouveau qui lui est propre.

D’ailleurs ce qui démontre parfaitement cette interdépendance c’est dans les Katas (épreuve pour la ceinture noire), nous sommes examinés sur notre performance en tant que Tori (celui qui réalise la projection) mais également en tant que Uke (celui qui reçoit).

Finalement, le judo nous donne une leçon de management et d’humilité. »

Merci beaucoup Maxime de nous avoir partagé ta passion pour le judo !

Posté le: 27-05-2020