BORDEAUX / Rencontre avec F. Texier (promo 2011), DG de Vignobles Travers

Chaque semaine, nous proposons aux étudiants de rencontrer un Ancien de l’ISG ou un professionnel. Ces rendez-vous, intitulés « Rencontres métiers », permettent de découvrir le monde de l’entreprise au travers de témoignages. Pour la première édition de l’année 2019-20, l’ISG – Campus de Bordeaux a reçu Franck Texier-Travers (ISG Promo 2011), Directeur Général chez Vignobles Travers. A la suite de sa scolarité, il a décidé de choisir le monde du vin.

L’évolution dans l’univers du vin

Je suis ancien étudiant de l’ISG grande école Promo 2011. Mon parcours international m’a amené à étudier en Chine, au Japon et aux Etats Unis. J’ai ensuite évolué dans l’univers du vin après avoir rejoint l’entreprise familiale de production et de négoce de vin. D’abord en Chine, puis dans différents pays du monde : Singapour, Australie, Nouvelle-Zélande, Mexique, Japon, Pologne, Angleterre, Irlande… Aujourd’hui je vis entre la France et les Etats-Unis, où nous exportons une grande partie de nos produits.

Souvenirs de l’ISG

Pour moi l’ISG est une école de vie internationale. Elle nous a appris à vivre dans le monde tel qu’il est et non tel que l’on voudrait qu’il soit. Elle nous a appris à rêver sans jamais oublier les réalités du terrain.
En 1ère année, nous avions un projet export, dans le cadre duquel nous devions trouver des entreprises voulant s’exporter. Le projet a continué en 2ème année, puisque nous devions trouver des importateurs pour ces entreprises en Asie et aux Etats-Unis. C’est à cet époque, et à peine 19 ans, que j’ai vendu mon premier container à Hong Kong avec le soutien de notre tuteur ISG. Une aide vraiment précieuse quand on ne connaît pas les dangers du monde des affaires.
En tant qu’école de vie, l’ISG nous apprend les relations humaines et l’importance du réseau dans la vie professionnelle. Lorsque nous étions à Shanghai, le directeur général d’une branche de L’Oréal Chine (également Ancien ISG) nous a fait une conférence sur le marché chinois. Avec deux amis, nous avons décidé de l’inviter à dîner à la fin de la conférence. Nous l’avons revu la semaine suivante et je suis toujours en contact avec lui 10 ans après. Aussi surprenant que cela puisse paraître nous nous sommes mutuellement aidés professionnellement à plusieurs reprises.

Les conseils d’un professionnel du vin

Il y a tellement d’écoles de commerce en France qu’il est difficile de faire son choix. L’important pour moi était d’expliquer en quoi l’ISG est plus valorisante que les autres écoles et comment, dans les années qui ont suivi mon master, j’ai pu appliquer concrètement tout ce que j’avais appris.

Projets futurs

Les projets sont nombreux mais je pense que le plus important pour moi est de partager avec le plus grand nombre d’intéressés ma passion pour Bordeaux. Mon objectif est d’installer de façon pérenne notre structure aux Etats-Unis en développant un réseau d’ambassadeurs français, basés en France. Leur but sera de trouver et de fidéliser des consommateurs à fort pouvoir d’achat souhaitant avoir une relation directe avec la France et ses terroirs. Tout un programme !

Posté le: 28-11-2019