NANTES / Réorientation après Médecine : pourquoi l’ISG Nantes ?

A tous ceux qui souhaitent se réorienter après des études en droit ou en médecine, voici le témoignage de Benjamin Jeannez, étudiant en 4e année à l’ISG Nantes en International Business Track. 

De Gauche à droite : nos étudiants de 4e année et leur professeur lors de leur Business Game 

(Bilal, Yohan, Monsieur Berthault, Désirée, Basile, Lucile et Benjamin)

 

« Avant d’intégrer l’ISG Nantes, j’ai effectué deux années de PACES »  

  • Vers quelles études vous destiniez-vous avant de vous réorienter ?

Au lycée, où j’étais en sport étude basket-ball, en section scientifique, je me suis toujours intéressé aux métiers en lien avec le sport, la science et le domaine médical. C’est donc tout naturellement, à force de côtoyer certains kinésithérapeutes, Médecins du sport et Chirurgiens, que je me suis intéressé à ces différents corps de métier.

  • Qu’est-ce qui vous a décidé à intégrer une école de commerce ?

Après avoir échoué lors de ma deuxième année de PACES j’ai travaillé quelques temps dans un restaurant à côté de chez mes parents. Je me suis surpris un goût particulier pour le relationnel, la gestion des encaissements etc. en bref tout ce qui avait attrait à la gestion quotidienne d’un « business ». J’ai alors commencé à chercher quels pouvaient être les débouchées possibles, et c’est mon amie de l’époque qui m’a parlé de la possibilité d’intégrer une école de commerce. Je me suis présenté à l’une des journées portes ouvertes de l’ISG, l’ambiance m’a plu et j’ai retrouvé une amie avec qui j’avais effectué un stage de basket au sable d’Olonne. Elle m’a présenté l’école, ses valeurs et j’ai tout de suite adhéré à l’esprit de l’école. J’ai par la suite passé les concours et j’ai été accepté en première année en septembre 2012.

  • En quoi l’expérience / les notions acquises précédemment ont été/sont un atout ou un plus pour intégrer l’ISG Nantes ?

Je pense que les expériences réalisées avant mon intégration en école de commerce me permettent d’avoir aujourd’hui une approche différente en matière de gestion du temps de travail, d’écoute etc. J’ai également pris conscience avec le temps que l’échec n’était pas une fin en soi, et qu’il faut parfois savoir tomber pour mieux se relever.

  • Comment avez-vous vécu votre 1re année au sein de l’ISG ?

J’estime avoir eu la chance de me retrouver dans une promotion à taille humaine (comparativement à un amphithéâtre de 1500 personnes), ce qui a facilité les échanges, de plus je n’étais pas le seul en reconversion dans la classe, ce qui avec du recul à également facilité l’intégration de tout un chacun. La première année s’est très bien déroulée pour moi, et j’en garde un très bon souvenir, l’enseignement y est de qualité, nous avons une  grande proximité avec les professeurs, chose que je n’avais pas expérimenté dans mon précédent cursus,  l’école et les étudiants mettent en place de nombreuses activités qui facilitent l’intégration des plus jeunes avec les années supérieures.

  • Un conseil ou un avis à donner à toutes celles et ceux qui hésiteraient encore à se réorienter en école de commerce ?

Parce que c’est toujours mieux en anglais : « It is never too late to be who you might have been »

 

Actuellement, Benjamin effectue un stage au sein de l’entreprise Solina en tant qu’International Project Officer.

Posté le: 12-06-2019