Arlette Chabot à l’ISG pour parler journalisme et digital

Arlette Chabot, journaliste et animatrice de radio et de télévision française, s’est prêtée au jeu des questions / réponses devant les étudiants de l’ISG.

Actualité internationale, rapport du Président de la République avec les journalistes, loi sur les fake news, conditions d’exercice du métier de journaliste, comportement de Donald Trump, place et rôle des réseaux sociaux, respect du secret de l’instruction de l’instruction en France…

Le 4 avril dernier, Arlette Chabot a répondu aux très nombreuses questions des étudiants de l’ISG, dans un franc parler qu’on ne lui connait pas forcément quand elle est à l’antenne.

Devant un amphi plein à craquer, la journaliste a échangé pendant plus d’une heure et demie avec son auditoire sur les grands enjeux du métier de journaliste. Ne machant pas ses mots, elle a notamment regretté la disparition de l’engagement et du militantisme aujourd’hui en France, ce qui se traduit par un fort désintérêt des Français par rapport à ce qu’il se passe à l’international.

De nombreuses questions l’ont amenée à s’exprimer sur la façon dont elle exerce son métier au quotidien et sur les éventuelles pressions qu’elle reçoit de sa hiérarchie. Sa réponse est, en la matière, très claire : « Que ce soit dans le public ou le privé, j’ai connu à la fois des situations de pression et de totale liberté. Tout dépend du patron que vous avez. »

Elle a également abordé la question des réseaux sociaux – aussi formidables qu’inquiétants – qui permettent selon elle aux hommes politiques d’échapper aux questions des journalistes. Concernant l’actuel chef de l’Etat, Emmanuel Macron, elle a même déclaré : « Je pense que les journalistes ne l’intéressent pas. Il veut s’adresser directement aux Français ».

Posté le: 10-04-2018