[Bordeaux] Valentin Ferrere, un bordelais à New York

Dans le cadre de leur 3ème année nos étudiants ont la possibilité de partir à l’étranger durant un semestre ou une année complète. C’est le cas de Valentin qui a choisi de partir à New York pendant six mois. Retour sur ses premiers mois à Baruch College.

Bonjour Valentin !

  • Comment s’est passée votre arrivée à New York ?

Je n’ai pas à me plaindre. Voyager avec Emirates dans un A380 en Business il y a pire comme voyage. J’ai trouvé quelques petits défauts au service à bord : le champagne était un peu chaud, ma bavette était un peu trop cuite et puis le pilote n’a pas très bien géré l’atterrissage et mon spritz s’est renversé sur moi. Mais bon je ne vais pas me plaindre, j’aurai très bien pu voyager avec une compagnie low-cost avec des enfants autour de moi 😉

En ce qui concerne notre logement, avec les autres personnes de Bordeaux, nous aurions pu tomber sur une petite maison en plein cœur du Bronx mais finalement nous avons opté pour un appartement en face de Central Park, 200m2 de surface et je ne compte pas les 50m2 de piscine avec vue panoramique sur New York.

La ville est pas mal mais ne vaut pas Bordeaux ; les buildings, la culture…c’est surcoté. (rires)

  • Comment se passent vos cours ? 

Les cours à Baruch sont plutôt orientés finance. La méthode d’approche n’a rien à voir avec les cours en France. C’est vraiment un plus d’étudier aux Etats-Unis. De plus, quoi de mieux que d’étudier la Finance dans la ville la plus financière au monde !

Le rythme des cours est assez souple, nous avons cours seulement l’après-midi, nos week-ends et lundis de libres. Cela nous laisse donc le temps d’étudier et de profiter de la ville. Mais il faut se méfier de la rivière qui dort, le programme reste très difficile avec des thématiques réelles d’entreprises.

Ce qui est sûr, c’est que ce que d’avoir étudié à New York sera un énormément coup de pouce dans la poursuite de nos études et dans notre futur travail !

  • Aviez-vous déjà visité New York auparavant ? 

Plus sérieusement, je n’étais jamais allé à NY auparavant. C’est une sacrée claque quand on arrive et qu’on lève la tête pour la première fois. D’ailleurs j’ai toujours le même réflexe quand je sors du métro. Je m’arrête, je lève la tête et je tourne sur moi-même. A chaque fois on découvre une nouvelle partie de la ville sous un nouvel angle.

La ville est vaste et il y a beaucoup de choses à voir : pour l’instant on a pu visiter Central Park, le mémorial du 11 Septembre et le World One Trade Center, le pont de Brooklyn, le musée d’Histoire Naturel, Time Square, Wall Street, Chinatown, … Il y a une sensation bizarre quand on est ici ; cette impression de déjà connaître la ville. On la voit partout : à la télé, dans les films, en photos et même dans les jeux vidéo !

  • Bon allez, on est juste entre nous… déjà une petite anecdote amusante à nous raconter ?

(Rires) Ce qui se passe à New York reste à New York.

Posté le: 09-05-2018