[Bordeaux] Répondre à de réelles problématiques d’entreprise pendant la semaine « Etude de Marché »

Les étudiants de 1ère année de l’ISG Programme Business & Management ont vécu une semaine au plus près de problématiques business que les chefs d’entreprises sont amenés à rencontrer dans leur quotidien.
Lundi matin, 5 porteurs de projets, démarrés ou en création, ont pitché devant la promo de 1ère année pour les convaincre de travailler la semaine durant sur leur problématique :

  • un château en côtes de Bordeaux qui souhaite développer une offre oeunotouristique intimiste
  • la région de Provence qui veut promouvoir les produits régionaux dans un concept store à New-York
  • un architecte d’intérieur qui a créé un objet de design pour présenter les bouteilles de vin de manière esthétique et artistique
  • une startup qui va commercialiser des ceintures connectées pour femmes enceintes
  • un lieu unique mêlant produits de la ferme en permaculture et réceptif haut de gamme

 

Qu’est-ce que les étudiants ont retiré de cette expérience, voici leurs impressions à chaud :

 

Le Domaine de Saint-Amand
Antoine, Alaitz, Timothée, Alexandre & Dorian

En quoi consistait votre projet ?

« Nous avons eu une semaine pour faire des propositions à la propriétaire du Domaine de St Amand qui souhaite relancer son activité, notamment grâce à l’œnotourisme. Nous avons donc dû analyser ce marché pour ensuite proposer des idées et répondre à ses besoins. »

Comment s’est passé votre oral ?

« Nous sommes un peu déçus, nous avons eu du mal à mettre en forme notre travail. Nous sommes partis dans tous les sens et nous n’avons pas réussi à faire comprendre clairement notre projet. Nous avons négligé des points importants au profit d’informations futiles. Pour les prochains projets, nous savons donc que nous devrons davantage nous concentrer sur ce qui est essentiel, en étant plus synthétique. Cela passe peut-être par une meilleure concentration, une meilleure écoute et plus d’organisation. »

Comment votre travail a-t-il été reçu ?

« Malgré notre faux pas, notre projet ne répondant pas très bien aux attentes de la porteuse de projet, elle nous a quand même remercié et félicité pour notre investissement et notre travail. Même si nous étions, on peut le dire, quasiment hors sujet, ses remarques positives nous ont rassurées. »

Qu’avez-vous préféré au cours de cette semaine ?

« Tout d’abord, le projet en lui-même : nous avons apprécié travailler sur ce sujet. Aussi, même si cela nous a déstabilisé au début, nous avons finalement beaucoup apprécié l’autonomie et la liberté que nous avions sur ce projet. Nous avions l’impression d’être à la tête de l’entreprise et nous sommes fiers d’avoir mené un projet de A à Z tout en appliquant ce que nous avons vu en cours. »

 

La Provence à New-York avec le comité Mistral
Paul, Nicolas, Arthur, Maxime & Jorick

En quoi consistait votre projet ?

« Nous devions réfléchir à l’installation d’un centre commercial spécialisé dans les produits de Provence à New York. Nous avons donc dû étudier le marché et tout prévoir (localisation, cibles, produits, marketing mix…). »

Comment votre travail a-t-il été reçu ?

« Notre projet a été plutôt bien reçu, le jury nous a trouvé très professionnel. »

Qu’avez-vous préféré au cours de cette semaine ?

« Le fait de travailler en groupe et le côté concret, nous avons entre autres échangé avec des américains pour avoir leur ressenti. »

 

 

Le Chevalet, objet de design du vin
Grace, Lucie, Carla, Manon & Camille

En quoi consistait votre projet ?

« Le Chevalet est un présentoir de bouteille de vin basé sur un design innovant et prestigieux. Nous avons dû effectuer une étude de marché pour voir si ce produit pourrait se vendre, à qui et à quel prix, etc. »

Comment s’est passé votre oral ?

« Plutôt bien, nous ne voulons pas nous prononcer trop rapidement mais nous pensons que notre projet a été plutôt bien reçu ! Ce n’était pas évident, compte tenu que le produit existe déjà mais ne trouve pas son marché. Nous avons donc dû faire un bilan, pas très positif, et ce n’était pas évident face au chef d’entreprise. »

Qu’avez-vous préféré au cours de cette semaine ?

« Ce projet se démarquait des autres projets proposés au départ et c’est ce qui a fait que nous avons pris beaucoup de plaisir à travailler dessus. Nous avons aussi pris beaucoup de plaisir à présenter nos idées au porteur de projet en question, qui s’est déplacé plusieurs fois pour nous rencontrer ; c’était très enrichissant pour nous. Enfin, approfondir ses connaissances sur le vin tout en rencontrant et en échangeant avec de vrais professionnels nous a aussi beaucoup plu. »

 

 

Les Jardins d’Adamah, réceptif haut de gamme et ferme en permaculture
Matéo, Luke, Théo, Benjamin, Giovanni & Paul

En quoi consistait votre projet ?

« Nous devions faire une étude de marché pour Les Jardins d’Adamah qui a une activité de production en permaculture et qui ouvrira prochainement des logements et une salle de séminaire pour des mariages ou des séminaires d’entreprises. Nous devions développer le projet et des activités annexes pour améliorer la rentabilité du lieu. »

Comment s’est passé votre oral ?

« Nous avons eu un très bon ressenti, la porteuse de projet nous a dit qu’elle était plutôt contente de notre travail, c’est une belle récompense car nous avons donné tout notre cœur (rires). »

Qu’avez-vous préféré au cours de cette semaine ?

Cette expérience nous a, entre autres, permis d’avoir de super contacts avec les meilleurs restaurants bordelais tout en travaillant ensemble. »

 

Posté le: 13-04-2018