[Paris] Conférence Destination USA : quelle relation avec la France ?

L’ISG Programme Business & Management 3+2 Campus de Paris, dans le cadre des « Conférences Destinations », peu après l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis, a reçu Monsieur Daniel Wald, membre du service extérieur des États-Unis affecté près l’ambassade des États-Unis à Paris, où il est responsable des questions commerciales, numériques et cyber le 22 novembre dernier. Celui-ci a présenté les investissements bilatéraux économiques et commerciaux entre la France et les Etats-Unis.

Relations entre les Etats-Unis et la France

Les relations entre les Etats-Unis et la France sont fortes et anciennes et portent sur de nombreux domaine. Les États-Unis sont le 3ème client de la France. La France est le 8ème fournisseur du pays et son 12ème client. A l’échelle de la région Amérique du nord, le pays est le 1er client de la France. Il représente 82,9% des exportations françaises dans la région.

Le marché américain représente le 1er marché à l’export pour les entreprises françaises hors de l’UE et la 1ère destination pour les investissements français à l’étranger. Dans le même temps, les entreprises françaises représentent le 2ème marché à l’importation (hors UE). Les Etats-Unis sont également la première destination des IDE (investissements directs étrangers) français à l’étranger et le premier investisseur étranger en France.

La France et les Etats-Unis, dont les relations politiques privilégiées que les deux pays ont établies, favorisent leurs liens économiques mutuellement bénéfiques. Les échanges commerciaux et les investissements croisés participent à la croissance, l’emploi et l’innovation dans les deux pays.

Partenariat commercial transatlantique

Depuis 1990, l’Union européenne et les Etats-Unis cherchent à mettre au point un partenariat commercial, qui dès 2010 s’oriente sur un accord transatlantique, couvrant l’ensemble des secteurs afin de stimuler croissance économique, échanges, et emplois. Plus spécifiquement, trois axes ont été retenus :

  • accès aux marchés (biens agricoles et industriels, services, marchés publics) ;
  • barrières non-tarifaires, mesures sanitaires et phytosanitaires et convergence réglementaire ;
  • réglementation (propriété intellectuelle et indications géographiques, énergie et matières premières, concurrence, règles d’origine, facilitation des échanges, développement durable).

De nombreux échanges se sont déroulés entre les étudiants et Mr Wald. Merci pour sa présence à l’ISG !

Posté le: 28-11-2017