[Toulouse] Retour sur le challenge « Digibiz » : repenser et innover !

Les étudiants de l’ISG Toulouse ont pu participer au challenge «Digibiz» réunissant les 7 campus régionaux ISG autour d’une même problématique : comprendre les attentes des entreprises de demain concernant la digitalisation de leurs métiers.

Chaque groupe étudiant avait à disposition deux problématiques, une pour chacun des deux grands groupes français : Décathlon et les Laboratoires pharmaceutiques Lilly.

Le challenge e-Pocrate 3 des laboratoires français consistait à réinventer le parcours du patient connecté et l’expérience santé du futur.

Le challenge du distributeur d’articles sportifs était lui : « imaginez ou améliorez le produit innovant de votre sport favori ».

Entre masterclass et conceptualisation produit, les étudiants avaient une semaine pour imaginer le produit qui pourrait façonner le monde de demain. Avec une liberté totale, le but des participants était de repenser les pratiques, créer un produit innovant capable de se tracer un chemin jusqu’à la première place.

« 90 secondes pour convaincre »
À la manière d’un élévatoire pitch américain, chaque groupe dispose d’une minute trente pour présenter son concept sous la forme d’une vidéo, un exercice complexe sortant des carcans habituels où chaque seconde est cruciale pour présenter l’information de la meilleure des façons pour séduire le jury.

Ces semaines à thème sont l’occasion de casser les codes de la pédagogie traditionnelle, pour permettre à tous nos étudiants de se préparer pour les grandes questions du monde de demain. Un mélange entre théorie et pratique où les étudiants sont acteurs.

Les lauréats toulousains du challenge Amine, Charlie et Elise, au nom de groupe indéniablement bien choisi « ISGagnants » reviennent sur leur semaine :

– Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste le concept que vous avez présenté ?
C’est une combinaison de plongée avec système de sauvetage intégré. Aucune combinaison de plongée ne présente de système de sauvetage aujourd’hui c’est pourquoi nous avons décidé d’en intégrer un dans notre combinaison. Ce système ne doit être déclenché qu’en cas d’urgence par le plongeur ou son binôme, ainsi, une fois le système activé, des bouées au niveau des poignets, des épaules et du torse se gonflent pour permettre au plongeur de remonter à la surface. De plus une puce est intégrée au niveau du cou à même la combinaison, elle émet un signal au poste de secours le plus proche et permet au plongeur d’être secouru rapidement.

– Quels ont été, pour vous, les points forts de ce séminaire ?
Ce séminaire nous a permis de travailler sur un cas concret en collaboration avec la marque Décathlon, ce qui a été un réel point fort pour cette semaine. Travailler sur un cas réel est forcément plus intéressant et motivant.
De plus, nous avons pu découvrir un nouveau logiciel, GoAnimate, qui nous a permis de créer une vidéo animée sur notre projet, et donc de le présenter de manière originale. Enfin, durant cette semaine, nous avons travaillé en groupe, apprendre à travailler à plusieurs étant un aspect essentiel pour notre futur. Nous avons pu découvrir et redécouvrir la dynamique de groupe, où chacun apporte ses compétences, son individualité et sa créativité

– Maintenant le challenge ISG gagné, qu’arrive-t-il à votre projet ?
La plateforme Agorize nous permet de continuer le challenge au niveau national, pour le compte de la société Décathlon. Nous allons donc continuer à perfectionner notre projet et essayer de l’amener le plus loin possible, et peut-être qui sait, notre combinaison se retrouvera dans les rayons du distributeur dans quelques années.

Posté le: 20-11-2017